La répartition des mises dans les paris sportifs

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet délicat mais ô combien fascinant. Destiné aux parieurs avancés, le « dutching » est une technique bien spécifique. En résumé, elle consiste à prendre votre mise globale, et la répartir équitablement entre plusieurs choix afin d’avoir le même gain quel que soit le résultat du match. Vous nous direz, en français, ça donne quoi ? Et bien on appelle cela la répartition des mises dans les paris sportifs. Nous vous expliquons tout dans cet article : le Draw no bet, la double chance, et comment répartir vos mises à l’aide d’un calculateur, dans l’optique, bien sûr, de gagner plus d’argent !

Qu’est-ce que la répartition des mises et à quoi sert-elle ?

Explication à propos de la répartition

Lorsque vous souhaitez parier sur deux terminaisons, voire plus, sur un même match, il est possible d’assurer votre pari quoi qu’il arrive. Après un bref calcul, il vous suffit de bien répartir vos bets. Pour cela, de nombreux outils sont à votre disposition. Attention, la répartition des mises ne signifie pas gagner à tous les coups. Il faut tout d’abord que les cotes soient assez intéressantes si vous souhaitez sécuriser vos paris sportifs.
Le but de ce système est de gagner un même objectif financier sur plusieurs résultats affichant des cotes variées.

Peut-on gagner plus sur le long terme avec la répartition des mises ?

Les parieurs avancés le savent bien, cette histoire de trois résultats possibles dans le foot avantage indéniablement les bookmakers.

En jouant deux cotes, exclusivement sur des rencontres où vous êtes certains qu’une des trois issues potentielles ne sortira pas, vous obtiendrez moins de gains sur un match que si vous aviez placé et validé qu’une seule mise, mais serez automatiquement gagnants sur une longue période.

Comment calculer la répartition des mises ?

Parier sur un Draw no bet en répartissant les mises

Le Draw no bet est un style de jeu très apprécié des parieurs expérimentés. Pour rappel, c’est un pari sur lequel vous choisissez le vainqueur d’un match, en misant également sur le match nul grâce à une bonne répartition. Ainsi, votre mise est remboursée en cas de match nul. Très pratique lorsque vous avez un favori en tête, mais avec un léger doute.
Pour déterminer comment répartir vos mises, vous pouvez utiliser un calculateur Draw no bet.
Prenons un exemple concret, admettons que Lyon sorte d’une journée de coupe d’Europe et enchaîne un match de championnat en recevant Montpellier qui est en grande forme. La cote de Lyon est de 1,7, celle du nul est de 3,20, et la victoire montpelliéraine est cotée à 3,70. Vous sentez que Montpellier a toutes ses chances de gagner grâce au contexte (Lyon fatigué, Montpellier sur une bonne dynamique). Vous souhaitez jouer 50 euros. Après avoir indiqué votre mise globale + toutes les cotes au calculateur Draw no bet, il en ressort que vous devez miser 34,36 euros sur la victoire de Montpellier, et 15,64 euros sur le match nul.
En effet, en cas de match nul, vous récupérez votre mise intégralement. En cas de victoire de Montpellier, vous gagnez 34,36 x 3,7 = 127,13 – 50 (mise globale) = 77,13 euros.

Parier double chance en répartissant les mises

doublechanceLe pari double chance est un type de jeu qui fonctionne comme le Draw no bet. Il est utile quand vous êtes sûr qu’une des trois possibilités de résultats n’arrivera pas. Aujourd’hui, tous les bookmakers proposent ce type de paris en ligne. Seulement voilà, qui dit double chance dit forcément moins de gains. C’est pour cela qu’il peut être très intéressant de fabriquer vous-même vos paris double chance. Vous obtiendrez généralement une meilleure cote que celle proposée par le site de paris sportifs.
Pour confectionner sa propre cote double chance, le calcul est le suivant : (cote A x cote B) / (cote A + cote B). Supposons que le bookmaker propose une cote double chance à 1,36, avec une cote A à 2,5 et une cote B à 3,2. En pariant vous-même sur les cotes A et B, vous obtenez ceci : (2,5 x 3,2) / (2,5 + 3,2) = 1,40. Soit une cote supérieure à celle du site en ligne.
Si vous n’êtes pas trop calculs, rassurez-vous, on a pensé à tout. Nous mettons à votre disposition notre calculateur double chance. Il n’y a plus qu’à remplir les cases !



Laisser un commentaire